Le Team
  Lotus Elise
  Essais
  Events
  Reportages
  Circuits
  Videos
  Forum
  Contact
  Liens
 
Home > Essais > BMW Z4 2.5 SI
 
 Le test
 Les photos

BMW Z4 2.5 si


Modèle BMW Z4 (2006)
Motorisation

2.5L si 6 cylindres 211cv (séquenciel/palettes au volant)

Options

Boîte automatique/séquencielle
GPS
intérieur cuir beige
---

Modifs - d'origine lors de l'essai
 
Date 18 Juillet 2006
Durée 1 heure (conducteur)


Le rendez-vous

C’est après un passage chez le concessionnaire BMW L.Louyet que j’ai obtenu un rendez-vous pour l’essai de la nouvelle Z4. Au BMW Group Belux à Bornem le 18 Juillet 2006.

Journée très ensoleillée, temps idéal pour tester un cabriolet, me voilà à 10h30 au comptoir où je suis accueilli pour la vérification des papiers et les normes d’usages. La voiture est avancée, moteur en marche.

Le modèle est une Z4 de 2006 bleue azur, 2.5 si 211cv automatique / séquentielle avec au choix pommeau ou palettes au volant.

A bord

Je m’assied, règle le siège et les rétroviseurs pendant que le vendeur m’explique les commandes de base de la voiture (En général ça les rassure alors, je le laisse faire :p ). L’habitacle est très spacieux, confortable, sportif. La finition intérieure reflète l’extérieur, design futuriste, superbement bien fini.

Premiers tours de roues...

J’ai une heure devant moi pour tester la bête. Je passe sur « D » et je quitte lentement le parking. Je roule en automatique mais à peine quelques kilomètres plus loin, j’enclenche le mode séquentiel. J’accélère progressivement, plus fort, plus fort… attention à ne pas aller trop vite, au lieu des 70 km/h autorisé, je me rapproche inopinément des 140…

Je teste l’accélération, le freinage, la direction, fais quelques tours de zoning, très bonne impression générale, aussi bien de sécurité que de performance. Sur autoroute, rouler vite sans toit ne dérange pas (je n’ai pas dépassé les 200km/h surtout à cause de la circulation), il y a très peu de vent dérangeant, même à cette vitesse (grâce au mini coupe vent arrière).

Déception  !

Ma grosse déception est… la boîte de vitesse. Premièrement, le temps de réponse est extrêmement lent entre le changement de chaque rapport aussi bien en séquentiel qu’en automatique. Deuxièmement, l’électronique de la boîte est trop présente à mon goût. On est totalement dépendant. Par exemple, de 3 ème, le rétrogradage en 2 ème est impossible si on est encore dans les tours. Ou, même en séquentiel, la boîte change de vitesse elle-même quand on approche la zone rouge. Bref, impossible de titiller le monstre, la boîte gère le tout et se « protège » d’une mauvaise manipulation.

L’accélération est très forte (6.5s de 0-100km/h) mais on ne reçoit pas de « coup de pied au cul » comme je l’espérais. Il y a comme un effet de gommage dans les sensations… comme un creux d’une bonne seconde quand on pose le pied au plancher avant de déployer la cavalerie, comme si la voiture avait un moment d’hésitation et se demandait si le conducteur voulait une accélération fulgurante ou juste une reprise. Il faut néanmoins avoir un œil sur le compteur car on ne le sent pas mais on se retrouve vite…à rouler trop vite.

Ecoutez !

Le 6 cylindres est plaisant, la sonorité est agréable, on se passe alors de la radio pour le bruit du moteur. Mais c’est surtout en décélération que l’on entend l’échappement s’exprimer et chanter.

Facilité et confort...

La facilité et le confort sont aussi omniprésents. Coffre spacieux pour ce genre de véhicule, multiples espaces de rangement, très bon maintient des sièges, capote électrique qui ne prend pas de place dans le coffre une fois repliée, coupe vent, GPS intégré avec rappel des données sur le cadran compteur, phares et essuie-glaces automatiques. Même si la Z4 vire à plat et a un comportement de sportive, les amortisseurs sont d’un grand confort sur route dégradée.

Conclusion.

Ce roadster procure un plaisir de conduite tout en étant utilisable au quotidien. Très stylée tel une œuvre d’art contemporaine, elle n’est cependant pas assez brute à mon goût… une Z4M devrait changer la mise…

Laurent.

 

 

Je tiens à remercier et à mettre l’accent sur le service et l’amabilité des vendeurs du groupe BMW-Mini BELUX. Merci également au garage L.Louyet à Charleroi pour la prise de rendez-vous.


Cliquez sur les photos pour les agrandir...

BMW-Mini Group Belux.

L'engin avancé.

Des cadrans très design...

... un intérieur : luxe confrot et sportivité

Le museau de la bête.

Quel long capot.

Le soucis du détail, le clignotant derrière le badge BMW

Arrière agressif.

Superbe 6 cylindres longitudinal.

La capote électrique...

...se place en 10 secondes.

De face...

... un profil arrière...

... et un profil avant.